À propos de moi…

J’ai toujours été une passionnée de la nutrition ! Non pas, de faire des recettes de cuisine, mais de comprendre l’impact de la nutrition sur les fonctions du corps ! Je me souviens aussi loin que 2001, assise dans l’autobus ou le train a maximisé cette heure pour aller au travail, m’a permis de lire près de deux heures par jour sur la fonction cellulaire et les micronutriments ! Ce que je ne savais pas, c’est que cette passion allait devenir un jour un « besoin » de connaissance' qui allait s’appliquer à moi !

Prendre du poids à rien et incapable de le maintenir.

Aussi longtemps que je me rappelle, j’ai toujours pris du poids a rien ! J’étais incapable de stabiliser mon poids ! J’avais beau faire la même diète qu’une de mes amies chez Mincavie et pendant le temps qu’elle perdait 3 lb par semaine, j’en perdais à peine 0,8lb. Toute de suite là j’aurais due « allumer », mais à la vitesse que tout tourne autour de nous, on oublie de prendre le temps de penser en dehors des sentiers battus !... De plus, je ne connaissais pas non plus l’importance de l’index glycémique et de la charge glycémique. Aucune nutritionniste ne m’avait parlé du sucre, on me parlait seulement de calories...

On se rend compte maintenant plus que jamais que la société n’a jamais autant été aussi en surpoids depuis que la frénésie des calories, c’est emparé de notre jugement par un surplus d’information sur le « sans gras »...

Je ne compte plus les diètes que j’ai faites dans la vie ! 16 ans, 20 ans, 24 ans, 30 ans, 34 ans et j’en passe...

Mon désespoir dans ma quête de pouvoir atteindre mon poids santé m’a poussé a lire des tonnes de bouquins sur le métabolisme. (En anglais on dit Broken Metabolism) et toutes les lectures semblait pointaient vers une hormone très importante qui régularise notre métabolisme

Les hormones qui impactent notre culte minceur.

Je ne me suis jamais préoccupé de mon système hormonal, en faite, chaque fois, le médecin m’en fessait jamais mention ! Quand tout est beau, on passe à autre chose...

Durant ma quête a vouloir savoir pourquoi, que j’avais autant de difficulté à garder un poids santé. j’ai gardé une copie de chacun des mes bilans sanguins et je vous invite a en faire autant !

Il faut comprendre que chaque diète à un impact sur notre système hormonale! Le stress des diètes augmente le cortisol. La pollution autour de nous augmente les xénoestrogene, le chlore brome et fluore vole l’iode de notre thyroïde et personne dans le corps médical n’en fais mention. Sauf quand on a la chance de rencontrer une naturopathe!

Je n’ai jamais su que j’avais des symptômes de problèmes hormonaux jusqu’à ce que je cherche pourquoi ma perte de poids était si difficile. Je croyais que mes symptômes étaient normaux parce que mon médecin m’avait répété maintes fois que tout était normal !

En faites, non, pas du tout... Nop ! Nop ! Nop ! Et je vous encourage à devenir vous-même la personne responsable de votre maintien ou de votre perte de poids ! Si vous êtes troublé des résultats de vos efforts, vous devez penser. Le métabolisme est la variable importante dans cette équation (voir mon article sur le métabolisme)

Pour résumer, me voilà, face de la réalité ! Les symptômes sont évidents et j’ai due sortir des rangs en m’éduquant sur ce qui m’arrivait et j’ai alors compris !

Mon métabolisme au ralenti

Mon métabolisme avait ralenti. Différentes hormones avaient régulé mon métabolisme à la baisse et rien ne fonctionnait plus de façon optimale ! Tout cela, dû au culte de la minceur! Des très nombreuses diètes, des restrictions caloriques de moins de 1000 calories par jour et un mon cardio qui brûlait au moins 500 à 600 calories de ce pauvre 1000 calories par jour !... Il faut être un peu masochiste pour exiger de telle prouesse de notre physiologie ! Il ne faut pas oublier d’accuser notre mentalité de 'Will Power' ou du 'No Pain No Gain' de bousiller complètement notre métabolisme! Si vous aimeriez en apprendre plus sur le métabolisme voici un article que j'ai écrit sur LE MÉTABOLISME

La théorie des calories est périmée, depuis longtemps! Elle est d’ailleurs trop simpliste pour être valide. et cette méthode oublie une variable importante! Notre système hormonal qui est le régulateur ultime de notre métabolisme.

Il faut alors dès a présent « casser » notre façon de penser, et nous rééduquer et pour cela plusieurs processus doivent être mis en place pour retrouvé un soi-disant métabolisme proche de la normalité.

Sachez qu’il est possible dans certains cas, le métabolisme ayant été soumis à trop de stress aille beaucoup de mal à retrouvé sa normalité

Voyons voir les multiples symptômes qui m’ont fait investiguer...

  • Une température basale basse ! J’avais froid ! Tellement gelée !
  • Ma température basale prise plusieurs fois par jour n’arrivait plus a dépasser 97.3F
  • J’avais les idées brouillées ! Je n’arrivais plus a me souvenir de rien !
  • J’étais même devenue un peu léthargique...
  • Je combattais, un manque de motivation à tous les niveaux de ma vie ! Le pire ! Mon collègue de travail trouvait que c’était volontaire de ma part quand, de toute ma vie je n’ai pas souffert de paresse un seul instant ! De plus
  • J’avais de la difficulté à sortir de mon lit le matin et je savais que cela empirait ! C’était pour moi des signes d’hypo régulation de ma thyroïde! Un peu plus tard j’ai su à travers un laboratoire privé que j’avais de très hauts niveaux de RT3 ! (Cette hormone inversée de la thyroïde (RT3= reverse thyroïde) plongeait mon corps en mode hibernation !) De plus
  • J’avais des brûlements d’estomac ! Mon acide d’estomac était même sévèrement diminué ! De plus saviez-vous que l’hypothyroïdie empêche le foie de bien faire son travail à cause d’une température basale trop basse et comme la désintoxication est cruciale au bon fonctionnement de la conversion de la thyroïde et aussi du corps! Mais le foie ne peut pas faire le ménage des « toxines » si le corps n’est pas a sa température de fonctionnement optimale! Un autre cercle vicieux qui ralentit la production d’hormone thyroïdienne... Tout fonctionne ensemble...
  • Signe de dépression. La tristesse m’avait envahit, seule ma recherche sur comment soigné mes symptômes me gardaient forte !
  • Douleur à la vésicule biliaire. (Les diètes sans gras en sont souvent la cause)
  • Peau craquelée et sèche au talon depuis l’âge de 16 ans.
  • Menstruation très douloureuse et abondante.

Système hormonal sous-optimale = Fonction immunitaire sous-optimale

Saviez-vous que la thyroïde a une grande part dans le fonctionnement optimal du système immunitaire? Celle-ci n’était pas optimale depuis plus de 18 mois dans mon cas et le plus creux est arrivé à la fin de l’année 2014 et je me suis retrouvé souffrant d’une mononucléose à l’aube de la cinquantaine ! Ouah !

Ma « mono » a permis à 2 virus, le Epstein-Bar et le CMV de s’activer sous un système immunitaire « bas ». Ceux-ci sont des virus opportunistes qui sont déjà latents dans l’organisme pour apparaître quand notre système immunitaire n’est pas ce qu’il devrait être !

Des virus qui tuent la capacité d’emmagasiner la vitamine D

Ses 2 virus qui se multiplient à même nos propres globules blancs « ont la capacité d’altérer notre A.D.N. et font aussi en sorte que le foie est incapable d’emmagasiner une vitamine importante, la vitamine D ! Ceci dit: C’est une vitamine cruciale à notre santé !

Une cascade d’événement! et de nouveaux problèmes de santé!

Le virus Epstein-Barr et le CMV causent des problèmes d’épaississement de sang, de circulation et aussi une résistance à la perte de poids ! Oups ! oups ! et re-oups !

J’aurais aimé que mon médecin aille pris le temps d’évalué mon système hormonal de plus près, car je me serai « sauvé » de ses 2 virus ! Malheureusement notre système de santé ne s’occupe très peu de la prévention. Je le répète, encore une fois, on ne devrait pas mettre notre médecin responsable de notre santé. NOUS sommes responsables de notre propre santé.

Nous devons prendre conscience sur le fait qu’être en santé ne dépend que de nos habitudes de vie et de notre façon de s’alimenter.

La médecine conventionnelle me prescrit un médicament qui cause des effets secondaires dangereux pour mon état!

Malheureusement, en avril 2016, sans avertissement, des symptômes de caillot dans mon mollet droit ! Comme je le savais, le CMV (cyto megalo virus) causait l’épaississement du sang et j’étais rendu là ! Vu le danger de séquelles d’un caillot dans une jambe, je me suis adressé à la médecine conventionnelle ! Après deux échographies l’urgentologue me prescrit du NAPROXEN qui a des effets secondaires très préjudiciables sur la santé du foie ! Voir ici une petite les effets secondaires qui parle d’ACV, de problème de foie, d’hypertension de dépression, de rétention d’eau et j’en passe.... De plus le NAPROXEN cause un manque au niveau des nutriments suivants: Fer, Acide folique et mélatonine ! Voir la référence ici.

Je me suis rendu à l’évidence que même si le médecin m’a dit que le NAPROXEN me ferait le plus grand bien, j’ai douté grandement de son diagnostic ! Après tout, c’est difficile de croire en la médecine conventionnelle qui a du mal à trouver un problème de thyroïde.

Heureusement, la naturopathie m’a permis, avec l’aide d’huiles essentielles spécifiques, et d’enzymes, de traiter mon caillot, qui s’est résorbé en quelques mois.

Posez des questions!

Alors si vous croyez avoir une situation qui peut paraître anodine, je vous en prie, n’en rester pas là et demander des explications et allez au fond du problème ! J’ai vécu un processus qui pourrait ressembler au vôtre ! Si cela vous rejoint, n’hésitez pas à me contacter.

ATTENTION: La naturopathie ne fait pas de diagnostic, seul votre médecin est capable de diagnostiquer des troubles de caillots.

Mes consultations peuvent se faire par téléphone ou par web-conférence ou dépendant de votre région, une consultation en personne est peut-être possible. Mes tarifs sont disponibles sur la page RENDEZ-VOUS, et des reçus vous seront systématiquement remis. Vous pouvez même, sur ma page rendez-vous réserver une plage de temps qui vous convient.

Notre santé n’est pas la «job» de notre médecin, mais notre responsabilité

Pour ma part, je relève mes manches et je prends les étapes, une à une, pour faire face à ses nouvelles découvertes pour optimisé ma santé, on peut prévenir en s’éduquant et ça commence par soi au temps présent...La santé de demain commence dans les actions d’aujourd’hui !

J’ai collectionné beaucoup d’informations et mon intérêt sur la santé, m’ont mené à un retour aux études pour devenir « Praticien de la santé » et par la poursuite de mes études au stade supérieur j’ai obtenu une spécialisation en naturopathie. Je fais aussi partie de l’association des naturopathes nationaux et détient donc une licence de pratique.

Je vous invite donc a paginé se site pour vous outillé en vue de vous-même obtenir votre propre transformation santé

Bonne lecture !

Éduquer, prévenir et mieux vivre

De La Faye Naturopathe

Approche naturopathique

Natural healthcare practitioner, Praticien en santé

Natural health educator, Éducateur en santé naturelle

Diplômé au titre de naturopathe du Collège des médecines douces du Québec.

Formation en Intervention de crise face au suicide (CFPRH) Centre de formation

Je suis aussi, membre de l’association des naturopathes nationaux