Le vrai et le faux du bienfait du vino!


Je ne suis probablement pas la seule à avoir vu les publicités avec grand étonnement de l’éducation sur l’alcool qui passe à la télé québécoise. Vous aussi sans doute?

La plupart des femmes que je rencontre en consultation m’avoue de prendre un petit ‘vino’ pour leur faire du bien au morale! Mais je dois leur avoué délicatement qu’un petit verre de vin détruit une bonne partie de leur effort pour quelques jours… Mais, de plus, ce petit remonte morale cause du dommage à la beauté de la peau!(2) de par son stress oxydatif! Et si on prévient le mal de tête avec un peu de Tylenol on ajoute au stress du foie et le stress dure, selon les études, (3) plusieurs jours après avoir terminé son verre! Imaginé si on en prends quotidiennement!

Il faut se l’avoué, en plein ras de marré de cancer, de maladie chronique, de diabète et du syndrome X mais aussi les femmes ont de plus en plus de difficulté à perdre du poids, il est un peu contradictoire qu l’ on trouve ‘acceptable’ un ou 2 petit vino pour relaxé! Et la publicité, vous en donne maintenant l’autorisation!

La publicité à la télé nous éduque que prendre 2 consommations par jour pour les femmes et 3 pour les hommes est acceptable pour notre…notre quoi au juste? Notre mieux-être! Mais qu’en est-il pour notre santé,notre foie et notre poids?… Sans compté la quantité indescriptibles de pesticides dans les vins non-bio (Eh oui!)

Il y a même un post sur Facebook qui dit que le vin ferait maigrir, rajeunirais ou bien d’autres qualités farfelue!

Pardonnez-moi mais la consommation de vin, surtout au souper va a l’encontre de notre santé.

Boire de l’alcool, a beaucoup d’impact sur la santé  mais un des impacts que je veux parler ici est la perte de poids. La hausse de l’insuline qui stocke avec grand plaisir les calories en trop sur l’heure du souper! Voir mon blog sur comment perdre du poids sans aller au gym

Une société d’État qui recommande à sa population une consommation de 10 à 15 verres par semaine ne nous responsabilise pas au niveau de notre santé. Nous ne parlons pas ici de recommandations liées à la consommation d’aliments sains et importants pour notre santé. En plus de ne pas être essentiel à la santé d’un individu, l’alcool est littéralement une toxine assimilable à une vitesse fulgurante qui nécessitera 12h à 24h avant d’être retirée du corps, et ce, non pas sans effort de notre foie. Selon moi, il ne devrait pas y avoir de recommandations qui ouvrent la porte à une consommation quasi quotidienne pour tout ce qui peut être nocif incluant le sucre ajouté, les drogues ou les gras trans par exemple.

Avec 7 calories par gramme, l’alcool participe aussi à accélérer un gain de poids ou à l’inverse à diminuer ou stopper les plus beaux efforts de perte de poids. Avec ces calories vides qui se comptent presque au double des calories provenant du sucre, il faut ajouter l’impact sur le foie. Cet organe est central dans le contrôle du poids d’une personne. C’est le foie qui permet au gras stocké dans votre corps de se transformer en sucre pour être brûlé en énergie. L’alcool monopolisera rapidement les ressources hépatiques, stoppant nette son action sur le gras.

Après tout, le foie reste un filtre important qui devra donc filtrer cette toxine majeure qu’est l’alcool.

Si votre santé, votre beauté ou votre perte de poids vous tient à coeur, il faut minimisé les boissons alcooliques à des occasions spéciales 🙂

http://www.globalhealingcenter.com/natural-health/dark-relationship-alcohol-and-liver/

(2)http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0369811401002449

(3)http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0369811401002358

 

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: