Brûlement d’estomac

Pourquoi avons-nous des brûlements d’estomac?

Bien plus qu’un réceptacle à bouffe : L’estomac est un organe sophistiqué!

Le travail de cette poche qu’est l’estomac est trop souvent considéré comme pas très importante à part de recevoir les aliments.

Par leur comportement, certains semblent même considérer leur estomac comme un vulgaire « sac à bouffe », Notre estomac est pourtant un organe central, qui remplit de nombreuses fonctions. A commencer par l’élimination des bactéries nocives et la transformation des protéines en acides aminés qui vont construire nos tissus et nous fournir en énergie.

brulure

C’est un travail de titan, qui va déterminer celui de tous les autres organes impliqués dans la chaîne de la digestion. Au final, de nombreux paramètres de santé dépendent de la qualité de son travail, de notre équilibre nerveux à notre équilibre psychologique en passant par la santé de notre pancréas, de nos intestins et même de nos vertèbres…

Trois litres d’acide par jour

En plein milieu du ventre, cette usine de traitement des aliments emploie des produits chimiques d’une agressivité peu commune : on y mettrait la main, elle serait dissoute ! Grâce à ce qui n’est quasiment que de l’acide chlorhydrique pur, cette usine est capable de transformer tout ce que nous absorbons en une pâte mi-solide mi-liquide : le chyme alimentaire. Afin d’assurer cette mission, l’estomac sécrète environ 3 litres d’acide par jour. Il s’auto-protège grâce à la production d’un liquide protecteur, le mucus qui tapisse ses parois internes.

Normalement, l’acide doit demeurer dans l’estomac grâce à la fermeture d’un sphincter, un muscle circulaire situé entre l’estomac et l’oesophage. Et il pénètre plus bas dans le duodénum en petites quantités, en même temps que la nourriture digérée. Grâce au pancréas, qui sécrète les sucs pancréatiques (basiques), cette acidité est modérée et l’intestin peut correctement faire son travail.

Quand les acides attaquent !

Tout le monde le sait : l’oesophage est un conduit reliant la bouche à l’estomac qui permet le transport de la nourriture. Mais on méconnaît souvent ce qui se passe après. Le sphincter qui sépare l’estomac de l’oesophage n’est censé s’ouvrir que pour laisser descendre les aliments et empêcher le contenu de l’estomac de remonter dans l’oesophage. Mais si ce sphincter entre l’estomac et l’oesophage fonctionne mal, l’acidité de l’estomac reflue au niveau de la paroi intérieure de l’oesophage, ce qui entraîne des symptômes de brûlant souvent accompagnés d’un goût acide en bouche.

Mais si ces symptômes perdurent, les vrais ennuis commencent…

Ce que le reflux gastro-oesophagien peut cacher

1-Le reflux gastro-oesophagien: C’est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’oesophage. Ce reflux est dû à un mauvais fonctionnement du sphincter. Normalement fermé, ce muscle en forme d’anneau s’ouvre sans raison et laisse alors les sucs gastriques remonter dans l’oesophage. Le pyrosis (brûlure qui monte de l’estomac, parfois jusque dans la bouche) et les régurgitations acides sont les principaux signes de cette affection.

2- Comment se produit le reflux gastro-œsophagien ?

Le sphincter œsophagien inférieur (SOI) est un anneau musculaire entre l’œsophage et l’estomac, « la porte de l’estomac ».

En temps normal, il s’ouvre lors de la déglutination (lorsque nous avalons) pour laisser passer la nourriture ingurgitée vers l’estomac, et se referme afin d’éviter la remontée du contenu gastrique.

Parfois ça fonctionne mal, alors le sphincter se relâche de façon inopportune. Le contenu de l’estomac (les sucs gastriques, y compris les acides qu’il renferme) remonte dans l’œsophage provoquant une sensation de brûlure le long de l’œsophage, jusque dans la bouche.

estomac

Quand se produit le reflux gastro-œsophagien et le brûlement d’estomac ?

Il se produit lorsque le « sphincter »  situé entre l’œsophage et l’estomac

Se détend en mangeant des aliments comme :

        • le café
        • le chocolat
        • la menthe poivrée et verte (gomme, bonbon)
        • les produits laitiers gras (lait et fromages gras…)
        • l’alcool
        • l’oignon
        • l’ail
        • les épices
        • les boissons gazeuses
        • les aliments qui contiennent de l’aspartame

ou bien…

      • Manger trop rapidement(mastication insuffisante)
      • Manger en trop grande quantité (repas très copieux, surcharge alimentaire) tout remonte lorsque l’on se penche vers l’avant
      • Boire trop rapidement, en trop grande quantité, trop froid, trop chaud
      • sous la compression de l’estomac, lors d’une grossesse, un surplus de poids, une hernie hiatale ;
      • sous la compression de l’intestin, lors d’un surpoids ou le port de vêtements serrés à la taille ;

Dans des périodes de stress intense, d’anxiété et de nervosité, en avançant en âge ; toutes ces circonstances ont un lien avec une baisse de la production d’acide gastrique dans l’estomac, « la cause principale » des reflux gastriques et/ou des brûlements d’estomac

OUI vous avez bien lu! Un manque d’acide gastrique cause bien des maux!

explication digestion

Pour passer en revue, ce qu’un faible taux d’acide gastrique provoque :

  • La prolifération bactérienne indésirable dans l’estomac et dans d’autres parties de l’intestin.
  • La pullulation bactérienne entraîne une mauvaise digestion des hydrates de carbone, qui à son tour produit des gaz (fermentation).
  • Ce gaz augmente la pression dans l’estomac, provoquant un dysfonctionnement du sphincter œsophagien inférieur (SOI).
  • Le dysfonctionnement du SOI permet à l’acide de l’estomac d’entrer dans l’œsophage, produisant ainsi les symptômes de RGO  
  • Si la de production de l’acidité gastrique reste basse ou chronique, plus la stagnation du contenu de l’estomac, il y a une possibilité d’apparition des symptômes de brûlures d’estomac.
  • Parallèlement, il y a une diminution de l’activation pepsinogène (des pepsines, enzymes qui dégrade les protéines) et du taux de celle-ci;
  • une diminution de la dégradation des protéines;
  • les protéines non digérées stagnent dans l’estomac;
  • celles-ci risquent de rester trop longtemps dans l’estomac et de produire de la putréfaction (gaz) due à la décomposition des protéines, qui aura aussi des conséquences dans l’intestin;
  • Des pistes de solutions

    Les reflux/brûlements d’estomac peuvent facilement être diminués et soulagés en faisant des changements simples dans l’alimentation et le mode de vie.

    Observer les liens avec la consommation des aliments qui peuvent détendre le sphincter.

Manger comme suit :

    • à heure fixe, dans un environnement relaxant
    • lentement et en mastiquant bien les aliments
    • trois heures avant d’aller au lit
    • Éviter le plus possible de boire en mangeant :
    • Si vous avez des suppléments ou médicaments à prendre au repas, assurez-vous que le liquide soit à la température de la pièce et prenez quelques gorgées seulement.
    • Par contre, entre les repas, assurez-vous de boire environ 1½ litres d’eau par jour (de 6 à 8 verres).
    • Maintenir un poids santé.
    • Porter des vêtements confortables en tout temps.
  • Pour faciliter votre digestion, après les repas, prendre une infusion de plante digestive comme :
    • gingembre frais dans la tisane et dans la nourriture
    • camomille
    • cardamome
    • basilic
    • fenouil
    • carvi
    • cannelle
  • Opter pour une bonne gestion du stress :
    • Éviter les excès de tension et de stress qui aggravent les manifestations du reflux.
    • Éviter les excès d’excitants (café, thé, alcool, sucre) en temps de stress intense.
    • Faire du sport, car le sport évacue les tensions et procure un sentiment de bien-être.
    • Avoir un sommeil calme et réparateur.
    • Pratiquer des techniques de relaxation :
    • des exercices de respiration profonde
    • de la méditation
    • du Yoga
    • Prendre un bain chaud qui détend et relaxe..

      Les personnes dont l’acidité est faible

      Si l’acidité de l’estomac n’est pas adéquate :

Cela engendre une stagnation du contenu dans l’estomac (gastrique), la formation de gaz, comme de la fermentation, de la putréfaction si la stagnation se prolonge et des ballonnements. Cela peut causer des douleurs, des lourdeurs et même des brûlements par irritation de la muqueuse parce qu’il y a stagnation.

Les protéines mal digérées par manque de pepsine (l’enzyme pour la digestion des protéines) peuvent se retrouver dans la circulation sanguine et, dans cet endroit, elles sont perçues par le corps comme des envahisseurs, des menaces qui peuvent entraîner des réactions allergiques et une prédisposition aux maladies auto-immunes…

les glucides (sucres) mal digérés provoquent une prolifération possible de (mauvaises) bactéries qui produisent de la fermentation (gaz) et des ballonnements dans l’estomac et dans l’intestin grêle…

Le manque d’acide chlorhydrique est une condition qui amène de lourdes de conséquences. Par exemple, le reflux gastro-œsophagien (RGO), les brûlements d’estomac, une prolifération de bactéries indésirables, une diminution de la résistance aux infections, une absorption réduite des vitamines et des minéraux et autres nutriments essentiels, ce qui favorise le développement du syndrome du colon irritable (SCI) et plusieurs autres troubles digestifs. Au fil du temps, cela peut conduire à des maladies comme l’anémie, l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires, la dépression, le cancer, et bien d’autres.

Les personnes dont l’acidité est faible (Les personnes qui font de l’hypothyrodie et font des dietes a répetition souffre d’un faible taux d’acidité) pourraient connaître des inconforts comme des ballonnements et indigestion après avoir mangé des aliments comme les viandes rouges, poissons gras, œufs et volailles.

L’acide chlorhydrique (HCL) dégrade les aliments en molécules de grosseurs adéquates pour qu’elles puissent continuer leur chemin dans la digestion et être assimilables dans le sang. Normalement l’estomac commence à se vider vers l’intestin grêle quelques minutes après le repas, et l’opération devrait se terminer après 1 h ou 1 h 30.

QUELQUES CAUSES D’UN MANQUE D’ACIDE CHLORHYDRIQUE

Voici les plus fréquentes:

Le stress chronique, les diètes suivit trop longtemps ou les diètes répétitives, l’hypothyroïdie, l’anxiété et la tension diminuent la production d’acide chlorhydrique et sont les ennemis jurés de votre système digestif. Si vous mangez dans un état de tension émotionnel, vous n’allez pas produire assez d’acide gastrique (estomac) et/ou d’enzymes digestives.

Les anti-acides. Le traitement à long terme avec des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) (comme Losec®, Omeprazole, Prevacid®, Dexilant®, Nexium®, Pantoprazole, Pantoloc®); des anti-acides puissants qui réduisent la sécrétion de l’acide chlorhydrique (HCL) dans l’estomac de façon importante. Et les médicaments en vente libre, commeTums et Rolaids, neutralisent l’acidité; Gaviscon et Maalox diminuent l’acidité; Axid, Pepcid et Zantac des antagonistes-H2 bloquent la formation d’acide.

Déficience des nutriments nécessaires à la production d’HCL (des sucs gastriques) B6, B9, B12, Vit A (rétinol), sodium + Chlore, zinc histidine naturellement dans les aliments.

Infection à H. pylori : Elle serait la bactérie pathogène la plus commune et chronique chez l’homme. Des études suggèrent qu’une personne sur deux est infectée dans le monde, et que les taux d’infection augmentent avec l’âge. Pour assurer sa survie la bactérie H. pylori supprime la production d’acide gastrique, ce qui tuerait normalement toutes les bactéries.

Âge. De nombreuses études ont montré que la sécrétion d’acide chlorhydrique diminue avec l’âge. Dans une étude, les chercheurs ont constaté que plus de 30 % des hommes et des femmes âgés de 60 ans et plus souffriraient d’une atrophie de l’estomac, une condition marquée par peu ou pas de sécrétion d’acide.

Allergie alimentaire, intolérance ou sensibilité. L’ironie est qu’une faible acidité gastrique vous rend plus susceptible de développer une allergie alimentaire, et ayant une allergie alimentaire, cela peut inhiber la production d’acide normale. Il est très important d’identifier et de supprimer les aliments problématiques. Le gluten et les produits laitiers sont des coupables communs, mais il pourrait y en avoir d’autres.

Une diète élevée en sucre qui mal digéré peut provoquer une prolifération possible de (mauvaises) bactéries.

Inflammation de la muqueuse de l’estomac, appelée gastrite, peut inhiber la sécrétion d’acide.

Gastrite auto-immune, le système immunitaire attaque l’estomac et son fonctionnement est alors perturbé.

SOLUTIONS RAPIDES

  • La mastication! Cela peut vous paraître anodin mais assurez-vous de bien mastiqué.
  • Manger une pomme aux premiers symptômes de reflux ou de brûlements d’estomac.
  • Boire de l’eau! 1 grand verre d’eau avec 2 C. à Table de vinaigre de cidre de pommes biologique! Vous fera du bien, instantanément

remede-reflux

IL Y A DES SOLUTIONS À LONG TERME (SANS MÉDICAMENTS)

La naturopathie offre plusieurs solutions alimentaires et des suppléments qui s’adressent directement à la cause du problème pour enrayer les brûlements, et surtout, pour soutenir votre estomac afin de retrouver son fonctionnement normal, et vous, votre confort digestif.

Une combinaison d’outils selon la condition comme:

  • un bon plan alimentaire avec une hygiène de vie revissé (Bien sur il vous faudra y participé)
  • des plantes ou des suppléments comme DGL, racine de guimauve (la plante, pas la friandise!), aloès, zinc, zinc-carnosine, B6, vinaigre de cidre de pomme, bétaïne-HCL, gamma-oryzanol, curcuma, orme rouge, artichaut, betterave, extraits de plantes amères, laitues amères, etc…

Les informations de ce document ne peuvent en aucun cas être considérées comme un avis médical ou comme des conseils individualisés. En conséquence, je vous invite à consulter votre naturopathe agréé, il saura comment adapter un plan alimentaire pour vous, choisir les plantes et les suppléments appropriés, sécuritaires, et dans des concentrations adaptées à votre condition personnelle. 

Références

chriskresser.com/get-rid-of-heartburn-and-gerd-forever-in-three-simple-steps

http://www.zoelho.com/ZoelhoFR/Publish/index.htm#t=Ziektebeelden%2FLes_troubles_gastro-intestinaux.htm

2012-05-17 12.01 Clinical Uses of Probiotics, Stomach Acid and Pancreatic Enzyme Supplements.wmv.mp4 – www.youtube.com/watch?v=3wY739_27FU

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: