Category Archives for "foie"

Prendre des médicaments pour la grippe nous rendrait plus malade!

En cas de doute, toujours consulter votre médecin.

La prochaine fois que vous sentirez la grippe arriver, réfléchissez à deux fois avant de prendre des analgésiques - ils pourraient vous faire plus de tort que de bien.(1) En effet le marketing pharmaceutiques est très agressif et nous fait croire que notre corps est stupide et qu'il nous faut cesser cette fièvre a tout prix!  Mais est-ce vraiment ce qu'il faut faire? Il faut comprendre que big pharma ont des chiffres d'affaires les plus lucratifs qu'il soient et que leur département de marketing est aussi gros que leur département de recherche! Ce qui devrait nous faire réfléchir! (2)

Avec la saison grippale en Amérique du Nord, des millions de personnes vont prendre des remèdes contre la grippe, qui comprennent généralement des analgésiques.

Le conseil médical général aux États-Unis suggère même de prendre des analgésiques tels que l'acétaminophène ou l'aspirine. Mais même si les analgésiques peuvent vous aider à vous sentir mieux, ils peuvent aussi faire baisser la fièvre, ce qui peut rendre le virus plus agressif vue que vous arrêter votre système immunitaire de fonctionner!

En effet, la fièvre est l'arme ultime que le corps possède pour se défendre des pathogènes et en prenant vos 'pilules' à chaque 4 heures, le corps doit retarder son travail d'anéantir le virus! Et celui-ci possède amplement de temps pour 'hacker' davantage vos propres cellules! Ah non! Le marketing pharmaceutique vous a donc raconté des histoires que de faire baisser la fièvre était une nécessité, c'est plutôt le contraire! 

La première analyse de l'effet de ce phénomène sur la population montre que les analgésiques pris aux niveaux actuels pour traiter la fièvre pourraient causer 2000 décès dus à la grippe chaque année aux États-Unis seulement.

Il faut comprendre que la fièvre est une arme antivirale, car de nombreux virus ont du mal à se répliquer au-dessus de notre température normale de 37 °C. La recherche démontré clairement que le soulagement de la fièvre ralentit la guérison! Au lieu de 7 à 10 jours, votre système immunitaire devra faire du sur-temps et par ricochet, vous serez grippez encore plus longtemps! 

Certaines études ont montré qu'une baisse de la fièvre peut prolonger les infections virales et augmenter la quantité de virus que nous pouvons transmettre à d'autres, dit David Earn de l'Université McMaster à Hamilton, au Canada.

Pour découvrir l'impact que cela pourrait avoir sur une épidémie de grippe, Earn et ses collègues se sont tournés vers une étude de 1982 qui a montré que les furets, un modèle animal commun pour la grippe humaine, produisaient plus de virus de la grippe saisonnière si leur fièvre était réduite soit par des analgésiques.

L'équipe de Earn s'est servie de ces résultats pour estimer combien de virus supplémentaires les personnes atteintes de grippe ordinaire pourraient produire si leur fièvre était supprimée, et a utilisé des études épidémiologiques chez les personnes pour estimer combien de cas de grippe supplémentaires cela pourrait causer.

À l'aide d'un modèle mathématique, ils ont appliqué ces estimations au nombre de personnes par an aux États-Unis qui contractent la grippe, font de la fièvre et prennent les médicaments.

Ils ont découvert que les analgésiques utilisés aux États-Unis pourraient augmenter la transmission de la grippe hivernale ordinaire jusqu'à 35 pour cent!!! 

Chaque hiver, 41 000 personnes en moyenne, principalement des personnes âgées, meurent de la grippe aux États-Unis. Cela pourrait donc signifier 1700 à 3000 décès supplémentaires par an, selon la souche de grippe en circulation.

Paul Andrews, membre de l'équipe de l'Université McMaster, affirme que leur estimation est prudente parce qu'elle ne tient compte que des quantités accrues de virus éliminés. Une période d'attente plus longue pourrait également faire une différence, tout comme le feraient les personnes qui se sentent mieux avec des analgésiques qui retournent au travail ou à l'école alors qu'elles sont encore contagieuses.

Les acétaminophène sont la cause de toxicité au foie et de plus détruit l'antioxydant maître de notre corps. Le glutathion (3), en effet cet élément protège notre corps des effets toxique des médicaments. Il possède des effets neurologiques graves et plus de 100,000 américains sont victime d'une intoxication grave!(4) 

En cas ou vous le saviez pas! Pourquoi le mucus est nécessaire?  Le mucus créer sert au système immunitaire qui aide a immobilisé les pathogènes en les emprisonnant! Donc le mucus est nécessaire au système immunitaire.

Pourquoi vous avez une toux grasse? La toux sert pour déloger le mucus qui a emprisonner les pathogènes. C'est le seul moyen que le corps utilise pour éliminé le mucus qu'il a créer. 

Votre système immunitaire est la clef de votre santé. Son rôle est déterminant sur votre capacité de détruire le pathogène. Votre corps, comme vous pouvez le constater possède des processus assez élaborer pour vous auto-guérir!

Si vous désirez aider votre corps, prenez des tisanes chaudes faites de vrai gingembre et de citron et garder le lit pour permettre à votre corps de s'auto-guérir plus vite!

Il faut savoir que la grippe est un virus et que celui-ci est un éléments génétique parasite
Le virus (qui signifie « poison » en latin) représente un agent infectieux réduit à son strict minimum : une capsule en protéines (appelée capside) protégeant un brin de matériel génétique codant pour lui-même et la capsule.

Si vous prenez des l'acétaminophène et que vous voyez que votre grippe se poursuit quand même, il est possible que vous soyez la cause du ralentissement de votre auto-guérison! Mais je vous rappelle que les antibiotiques n'ont aucun effet sur les virus. Les virus est à l'origine de la grippe, Pour se multiplier, le virus, environ vingt fois plus petit qu'une bactérie, doit rentrer dans la cellule hôte et parasiter ses fonctions de réplication. Pour cette raison aucun vaccin n'existe pour la grippe. On a vu l'efficacité des vaccins à 0% il y a pas très longtemps. (6) Encore le marketing! 

Les antibiotiques réduiraient l'efficacité des cellules immunitaires (7)

Prendre attention si on vous prescrit des antibiotiques car leur effets est de plus en plus lié à la résistance aux antibiotiques et peut être la cause de la création des SUPERBUG. De plus certaines études démontrent que la prise d'antibiotique serait la cause de certain cancer! (5)

(1) https://www.reuters.com/article/us-health-flu-acetaminophen-idUSKBN0TX2J420151215

(2) https://reporterre.net/Les-cinq-methodes-de-l-industrie-pharmaceutique-pour-nous-bourrer-de

(3) https://www.alternativesante.fr/glutathion/le-seul-antioxydant-dont-on-ne-nous-parle-jamais

(4) https://www.alternativesante.fr/medicaments/le-paracetamol-toujours-autorise

(5)http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cancer_sein/sa_7499_cancer_sein_antibiotiques_danger.htm

(6)https://www.cbc.ca/news/health/flu-vaccine-effectiveness-study-signals-no-protection-this-year-in-canada-1.2937144

(7)https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-antibiotiques-reduiraient-efficacite-cellules-immunitaires-69434/

La guérison de l’intestin mettrais le lupus en rémission

La guérison de l’intestin mettrait le lupus en rémission

La connexion entre l’intestin et la maladie auto-immune est depuis longtemps dans les nouvelles. En septembre 2014, un article de journal a été publié sur les changements de la fonction de barrière intestinale (intestin perméable) avec la sclérose en plaques. Les chercheurs ont suggéré que les médicaments futurs pour traiter les SP ne devraient pas seulement se concentrer sur le système nerveux central, mais aussi sur les intestins en réparant et en rétablissant la barrière intestinale. Il est important de se rappeler que le tractus gastro-intestinal est de 80 % de notre système immunitaire.

Chaque fois que l’inflammation est présente, les jonctions étroites et la muqueuse intestinale peuvent être endommagées, provoquant des lacunes ou des "pores" dans la doublure du tractus GI. Ensuite, les sous-produits toxiques dans le tube digestif peuvent être absorbés dans la circulation sanguine et transportés vers le foie. Les molécules d’aliments et de toxines sont «filtrées» à travers la doublure GI et, éventuellement, elles affectent les systèmes dans l’ensemble du corps, provoquant une inflammation articulaire, des toxines exprimées dans les troubles de la peau, des maladies auto-immunes et des sensibilités alimentaires.

Il y a eu une forte augmentation de l’incidence des troubles auto-immuns au cours des dernières décennies. Pourquoi cela se produit-il ? Les réponses peuvent être trouvées dans la recherche médicale actuelle, mais vous ne le verrez probablement jamais en visitant un médecin. L’étude mentionnée ci-dessus est un exemple parfait entre la grande déconnexion entre la recherche médicale, qui est souvent exceptionnelle, et la pratique de la médecine traditionnelle, ce qui laisse souvent à désirer quand il s’agit de gérer les troubles chroniques.

L’approche clinique allopathique typique (médecine moderne) des maladies auto-immunes se concentre sur la prise en charge des symptômes avec divers médicaments anti-inflammatoires, chimiothérapeutiques et aussi des agents immunosuppresseurs très puissants avec de graves effets secondaires potentiels comme la leucémie et le lymphome. Ces approches peuvent certainement apporter un soulagement considérable au patient, mais elles ne sont pas vraiment à l’origine de ces conditions, et certaines recherches suggèrent que ces approches peuvent entraîner une poursuite du processus pathologique.

La bactérie intestinale a été identifiée comme un facteur environnemental important dans la santé globale et les maladies auto-immunes. Une étude récente a démontré le rôle du microbiote intestinal dans le lupus. Selon une étude publiée dans Microbiology Appliquée et Environnementale, les espèces de Lactobacillus ont montré qu’elles réduisent la sévérité des symptômes du lupus, tandis que Lachnospiraceae, un type de Clostridia, est corrélée à une aggravation des symptômes.

Dans cette étude, les chercheurs ont montré que les modèles de souris du lupus avaient des niveaux plus élevés de Lachnospiraceae et des Lactobacillus inférieurs à ceux des souris témoins. En outre, ils ont comparé les souris mâles et femelles, et ont constaté que les différences n’étaient présentes que chez les femmes. Ces résultats suggèrent que les bactéries intestinales peuvent contribuer au lupus, une maladie beaucoup plus fréquente chez les femmes. En outre, le microbiote intestinal a été surveillé au fil du temps chez les souris lupiques et témoins. En conséquence, ils ont constaté que la Clostridia était augmentée à la fois dans les stades précoces et tardifs de la maladie.

Dans d’autres expériences, l’équipe a traité les symptômes chez les souris lupiques avec (option 1) de l’acide rétinoïque seul (ou) (option 2) de la vitamine A avec de l’acide rétinoïque. Ce dernier a aggravé les symptômes, ce qui était surprenant, car on s’attendait à les réduire. Chez ces souris, Clostridia a augmenté et Lactobacillus a diminué. Cependant, l’acide rétinoïque seul a amélioré les symptômes et la dysbiose.

La recherche suggère que la modification du microbiota intestinal pourrait contribuer à la rémission du lupus. Ainsi, les patients atteints de lupus devraient consommer des probiotiques contenant du Lactobacillus pour aider à réduire les exacerbations du lupus. L’utilisation de probiotiques, de prébiotiques et d’antimicrobiens peut améliorer le microbiota et réduire les symptômes du lupus.

L’équipe a été inspirée pour effectuer cette recherche sur la base d’une étude où le diabète de type 1 était dépendant du microbiote intestinal. Le diabète de type 1 et le lupus sont des maladies différentes, mais toute auto-immunité a les mêmes déclencheurs environnementaux courants. Il serait bénéfique que chaque patient souffrant de troubles auto-immuns subisse une analyse complète des selles digestives (à mon avis et que recherche la recherche moderne). Il existe plusieurs autres facteurs à considérer qui jouent un rôle dans l’auto-immunité, comme l’intolérance au gluten, les sensibilités alimentaires, les infections gastro-intestinales, la toxicité des métaux lourds et la carence en vitamine D.

http://blog.designsforhealth.com/blog/study-suggests-altering-gut-bacteria-may-put-lupus-into-remission.

http://drjockers.com/19-ways-to-heal-systemic-lupus-naturally/

Les causes surprenantes de votre bedaine


On peut voir une pression qui fait ressortir la rondeur du ventre et donne l’impression d’un ballon! Ce n’est souvent pas de la graisse mais de l’eau…

 Un foie malade est reconnaissable!!!

Cette silhouette est aussi appelé une bedaine de bière!
Un foie malade crée la même silhouette  qu’une bedaine de bière parce que l’alcool  détruit le foie. Si vous avez se genre de silhouette, un verre de vin ou une bière, le soir va simplement rendre les choses pire qu’elles le sont maintenant.

Somnolent et difficulté a respirer

Les personnes qui sont au prises avec un foie malade deviennent somnolentes quelques temps après les repas. Quand ils se trouvent sur ​​le côté gauche dans la nuit , il deviennent inconfortable en raison d’un gonflement du foie, qui pousse dans la membrane , réduisant la l’expansion de la respiration.

Gaz, ballonnements et brûlement d’estomac

Ses personnes sont aussi sensibles à toute une gamme d’aliment , en particulier les aliments gras et raffinés et les grains et farine blanche ou de blé entier , ils doivent éliminer les grains au complet ou subir les conséquences de ballonnements, des gaz et des brûlements d’estomac.

Mal au bas du dos, épaules, nuque ou un point entre les omoplates

Lire plus

Le danger de l’huile de lin


Huile-de-lin-alimentaire

Le danger de l’huile de lin

Vous êtes habitué de prendre de l’huile de lin et d’en venté les mérite pensant que cette forme  d’omega-3 est bonne pour la santé?! Mais sachez que vos Omega-3 sous forme d’huile de lin ne vont pas main dans la main avec votre santé et vous tiendra très loin de votre objectif de perte de poids!

Lisez ce qui suit pour apprendre que c’est tout le contraire qui se passe!

Voilà pourquoi! L’Omega-3 sous forme d’huile de lin provoque une hausse de beta-glucuronide qui a son tour augment le nombre de récepteur d’œstrogène! Le beta-glucuronide se trouve ou? Dans l’huile de lin! C’est parfait si vous être en pré-ménopause mais si vous ne l’êtes pas, vous soumettez votre corps a pouvoir recevoir plus d’œstrogène qu’il ne devrait! OUPS

Allo Xenoestrogen! Allo migraine!! Allo gain de poids dûe a la diminution de la fonction thyroïdienne! Allo culotte de cheval car les femmes ont plus de récepteur aux cuisses et Allo aux hommes qui ont des des ‘seins’ Eh oui! L’huile de lin n’est PAS la meilleure forme d’Omega-3 a prendre comme vous pouvez le voir! Surtout si vous esseyez de perdre du poids ou de découpez ses magnifiques cuisses pour l’été qui vient!

En faite cette forme d’omega-3, le beta-glucuronide serait même une cause du cancer du colon! (voir référence)

Lire plus