Iode

Un des matériaux indispensable pour le bon fonctionnement de la thyroïde

Il a été prouvé par Dr. Brownstein que l’apport en iode dans le sel de table est insuffisant pour soutenir la thyroïde et que même en prenant des médicaments pour la thyroïde il est primordial d’apporter des matières premières à notre thyroïde. La T3 est constitué de 3 molécules d’iode et la T4 de 4 molécules d’iode!  De plus la prise journalière d’iode protège contre le cancer du sein, et du cancer de la prostate.

Qu’est-ce que l’iode?

L’iode est un oligo-élément au rôle très restreint mais pourtant indispensable à notre organisme. En effet:

  • Il joue un rôle essentiel dans la croissance, le développement et la régulation de fonctions essentielles de l’organisme (notamment dans le fonctionnement de notre cerveau);
  • Étant intégré dans la structure moléculaire des hormones thyroïdiennes (T4 et T3), il participe au fonctionnement de nos glandes thyroïdiennes.

Les principales sources d’iode

Rare dans les sols, l’iode est surtout présent dans les milieux marins. Ce n’est donc pas pour rien que le sel a une réputation d’aliment riche en iode. Tout de même, d’autres aliments sont des sources plus importantes, notamment:

  • Les poissons, crustacés et mollusques
  • Les algues
  • Les Œufs
  • Le lait et les produits laitiers*
  • Le sel iodé

 

Les informations de cette article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un avis médical ou comme des conseils individualisés. En conséquence, je vous invite à consulter votre praticien de la santé ou votre naturopathe certifié, lui (ou elle) SEUL(E) en connaissant vos antécédents saura comment adapter: Un plan alimentaire,  choisir les plantes et/ou des suppléments appropriés, au dosage appropriés et ceci de façon sécuritaire, et dans des concentrations adaptées à votre condition personnelle.