Enzyme digestive


Les enzymes digestives sont précédées par les sucs digestifs qui leur préparent le terrain. Une fois la bouche passée, elles jouent un rôle essentiel tout au long du système digestif.

La salive a pour rôle d’humidifier le bol alimentaire et d’en faire une bouillie accessible aux différentes enzymes digestives de l’estomaclors de la  digestion

L’acide chlorhydrique joue un rôle indispensable sur les enzymes digestives gastriques qui sont actives par rapport aux protéines. L’acide est sécrété  par l’estomac et a pour rôle :

  • d’absorber la vitamine B 12 grâce à une substance présente dans le suc gastrique ;
  • d’inhiber l’action de l’amylase salivaire ;
  • d’exercer une fonction désinfectante contre les bactéries présentes dans l’alimentation.

La bile, quant à elle, est composée entre autres des sels biliaires. Ceux-ci ont pour rôle majeur de disperser les graisses alimentaires. Cette dispersion en millions de minuscules gouttelettes est une des conditions indispensables au fonctionnement des enzymes digestives digérant les lipides appelées lipases.

Rôle des enzymes digestives

Les enzymes digestives sont des protéines qui accélèrent et induisent une réaction chimique spécifique.

Les enzymes digestives transforment les molécules complexes des aliments en molécules simples. Celles-ci vont ainsi être capables de traverser les barrières intestinales. Le corps pourra donc les utiliser pour fournir de l’énergie ou synthétiser ses propres substances.

Dans la  bouche, l’amylase salivaire va transformer les amidons en glucose.

Dans l’estomac, un groupe d’enzymes digestives appelé pepsine a pour rôle de fragmenter les grosses molécules de protéines. Celles-ci vont devenir plus petites : on les appelle alors les « peptides ».

Les enzymes digestives vont être les enzymes les plus actives dans l’intestin grèle

  • Les protéases pancréatiques connues sous le nom de chymotrypsine, de trypsine ou de carboxypeptidase, s’occupent de démonter les peptides en acides animés.
  • Les nucléases découpent l’ARN et l’ADN des cellules végétales ou animales en unité de base : les nucléotides.
  • L’amylase pancréatique, la maltase, la glucoamylase des cellules intestinales, la dextrinase, la saccharase et la lactase réduisent les glucides en sucres simples comme le fructose, le glucose ou le galactose.
  • Les lipases pancréatiques vont, après l’action des sels biliaires, transformer les graisses alimentaires en acides gras simples.

À la fin des actions des enzymes digestives, et si tout se passe bien, tous les aliments sont transformés en éléments nutritifs élémentaires tout au long du système digestif. Ces nutriments vont traverser la membrane intestinale et s’introduire dans le sang. Ils vont être accompagnés par les vitamines, l’eau et les sels minéraux, qui seront absorbés tels quels.

Les déchets non digestibles par les enzymes digestives sont évacués vers le côlon.

Les informations de cette article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un avis médical ou comme des conseils individualisés. En conséquence, je vous invite à consulter votre praticien de la santé ou votre naturopathe certifié, lui (ou elle) SEUL(E) en connaissant vos antécédents saura comment adapter: Un plan alimentaire,  choisir les plantes et/ou des suppléments appropriés, au dosage appropriés et ceci de façon sécuritaire, et dans des concentrations adaptées à votre condition personnelle.

ATTENTION: Votre pharmacien connaît et a étudié les médicaments! Votre praticien de la santé a étudié les suppléments et les vitamines. Ne pas confondre suppléments et médicaments.